X

La radiesthésie

La radiesthésie, c’est quoi ?

Inventé dans les années 1920 par deux français, l’abbé Bouly et son ami l’abbé Bayard, le mot “radiesthésie” signifie “sensibilité aux rayonnements“. Mais sa pratique est aussi vieille que le monde. De tous temps, l’homme a utilisé des bâtons ou des pendules pour identifier des sources d’eau ou l’emplacement d’un lieu de culte ou de sépulture. L’un des premiers sourciers reconnus n’est autre que Moïse qui, dans le désert, frappa le rocher de l’Horeb de son bâton fourchu pour faire jaillir une source d’eau pure qui sauva de la soif le peuple d’Israël. “Des instruments de “captation des ondes” ont été découverts dans les sépultures égyptiennes, en Mésopotamie, chez les Celtes… La baguette de sourcier avec laquelle on repérait (et on repère encore) sources et minerais est l’ancêtre du pendule. En France, pendant des siècles, aucune maison n’étais construire, aucun puis n’était creusé sans faire venir le sourcier local. On utilise aujourd’hui des baguettes métalliquesl’antenne Lecher et d’autres instruments de radiesthésie parallèlement au pendule“, apprend-on dans l’introduction de “Mon cahier de radiesthésie” d’Anne Demarchi, aux éditions Mosaïque-santé.

radiesthesie inventeur abbe bouly
La radiesthésie – Inventeur Abbe Bouly

La radiesthésie permet de localiser à distance des objets, des lieux ou des personnes. Certains radiesthésistes sont régulièrement sollicités par les services de police pour dénouer des affaires. En France, l’Association des Amis de la Radiesthésie, fondée en 1929 par l’Abbé Bouly, continue à transmettre les connaissances des radiesthésistes.

La baguette, outil de base de la radiesthésie

Traditionnellement faite dans une branche de coudrier ou de noisetier, la baguette de sourcier forme une fourche qu’on tient entre ses mains, la tige pointée vers l’avant. Aujourd’hui, l’antenne de Lecher est l’instrument qui ressemble le plus à l’antique bâton fourchu. Elle permet, entre autres, la détection de nœuds sur le réseau Hartmann. Mais les baguettes les plus utilisées sont métalliques et fonctionnent par paire. On en trouve dans le commerce, généralement en cuivre ou en laiton. Mais sachez qu’on peut parfaitement créer ses propres baguettes avec une paire de tiges d’acier type baguettes à souder de 3 mm de diamètre, coudées à l’équerre avec un côté de 45 cm et un autre de 25 cm. La partie courte est tenue dans la main. On utilise les baguettes en les tenant entre les mains écartées de 25 cm environ, les coudes collés au corps, les mains remontées vers le cœur.

Le pendule, incontournable en radiesthésie

Qu’il soit en bois, en pierre ou en métal, rond, conique ou usiné comme le pendule égyptien, le pendule consiste en un poids pendu au bout d’une chaîne. Là aussi, il est tout à fait possible de fabriquer son pendule avec une bague et une chaîne.

comment se servir d un pendule ésotérique ésotérisme formation en radiesthésie
Comment se servir d’un pendule ?

L’utilisation du pendule de radiesthésie demande un minimum de formation et de précautions. Cet outil magique a besoin d’être purifié et rechargé régulièrement. Comme les cartes, il est personnel et ne se prête pas. Par ailleurs, si vous travaillez avec le magnétisme, vous savez qu’un pendule n’est pas multifonctions. Celui que vous utilisez en divination ne peut pas être le même que celui que vous prendrez pour magnétiser votre eau et votre nourriture par exemple.

Ce qu’on sait moins aussi, c’est que notre corps peut aussi faire office de pendule. C’est ce que révèle Lila Rhiyourhi dans son livre “Je révèle mon magnétisme” publié aux éditions Leduc’éso :

Peu de gens le savent, mais votre corps peut tout à fait vous servir de pendule. Il est disponible, simple d’utilisation et toujours fiable. Il vous suffit pour cela de vous mettre debout et de dire la phrase suivante : “Je demande à mon corps de faire office de pendule.” Aussitôt, vous demanderez : “Qu’est-ce qu’un oui ? ” Votre corps va alors se pencher vers l’avant ou vers l’arrière. Ensuite, dites : “Merci, stop.” Vous demanderez alors : “Qu’est-ce qu’un non ? ” Une fois la réponse obtenue, répétez : “Merci, stop.” À partir de là, vous pourrez poser toutes les questions auxquelles une réponse par “oui ” ou par “non” est possible. Quand vous aurez terminé, n’oubliez pas de dire : “Je demande à mon corps d’arrêter de faire office de pendule.”

Qu’est-ce qu’une planche de radiesthésie ?

Aussi appelée “abaque“, la planche est incontournable en radiesthésie. Elle prend de multiples formes et permet d’explorer autant de sujets qu’on veut. Certaines planches comme celle de Bovis permettent de mesurer le taux vibratoire, d’autres d’identifier la bonne huile essentielle, d’autres plus simples vous indiquerons une datation comme “avant-hier / hier / aujourd’hui / demain / après-demain”. La planche Ouija, elle, permet de communiquer avec les mondes invisibles. Elle se compose généralement d’éléments comme oui / non, des lettres de l’alphabet et des différents chiffres.

La radiesthésie la planche Ouija
La radiesthésie – la planche Ouija

Là aussi, vous pouvez tout à fait créer vos propres planches : il vous suffit d’une feuille et d’un compas. Tracez un demi-cercle sur la feuille, puis dessinez autant de tranches que nécessaire et écrivez à l’intérieur ce qui vous intéresse : des pourcentages, les jours de la semaine, des prénoms…

Radiesthésie divinatoire vs radiesthésie médicale

On l’a vu, si la radiesthésie permet de trouver de l’eau, elle sert aussi à répondre à des questions. La dernière recherches scientifiques ont prouvé que le temps n’existe pas, en tout cas pas sous forme de ligne passé / présent / futur comme on l’a appris à l’école. Le pendule sert ainsi à la divination. Pour être très précise et immédiate, la radiesthésie permet de répondre à de nombreuses questions.

La radiesthésie dite médicale s’appuie, elle, sur le pendule pour identifier la source d’un dysfonctionnement (nerveux, circulatoire, hormonal, digestif…) voire trouver la bonne thérapeutique naturelle pour y remédier (ostéopathie, lithothérapie, sophrologie, acupuncture, kinésiologie…). Certains médecins l’utilisent en complément de leur pratique conventionnelle pour affiner un diagnostic. Les magnétiseurs et autres praticiens en Reiki, eux, utilisent les ondes pour restaurer l’harmonie originelle du corps. Une fois rééquilibré, l’organisme retrouve ses capacités d’auto-guérison. Évidemment, comme pour toutes les médecines douces, on aura recours à ces pratiques en complément d’un traitement conventionnel. En aucun cas elles peuvent remplacer le suivi médical par un vrai médecin assermenté.